2 astuces Twitter : qualité du RT et Twitter cards

Je me fends aujourd’hui d’un petit billet récapitulatif. J’ai pu lire ce matin même deux très bon articles au sujet du petit oiseau et ils vont t’intéresser, sois-en certain !

Au passage, merci à @Bertimus et @RaphSEO, 2 accros de SEO et SMO pour leurs supers tutoriaux :)

RT manuel et automatique, #WTF ?

Tu ne vois pas de différence entre un retweet manuel RT @Pseudo : […] et un retweet automatique avec le bouton Retweeter ? Et pourtant, il y en a beaucoup, comme l’indique Bertrand dans son billet Tweeter : Différences entre le RT manuel et le RT automatique.

RT automatique, visibilité de la source maximum

Un des gros avantages, hormis le fait d’être rapide, est que ce mode de retweet affiche clairement la source (avatar, description) en privilégiant le contenu du message.

Son gros inconvénient, c’est qu’il ne sera affiché que pour ceux de tes followers qui n’ont pas déjà pu voir cette information. Autrement dit, si ton follower suit aussi le twittos que tu RT automatiquement, ton RT ne s’affichera pas dans sa timeline – le tweet original a déjà été affiché, Twitter empêche donc la redondance d’informations.

Au final, c’est un maximum de visibilité pour la source quand cette source n’est pas commune à tes followers.

RT manuel, encore plus de visibilité ?

Là, on va effectuer un retweet manuel en indiquant RT @Pseudo puis le contenu du tweet.

Facile avec l’iPhone via l’option Citer ce tweet, l’action permet de diffuser le contenu d’un message tout en le forçant à apparaître dans la TL de tous tes followers.

L’avantage est de mettre le focus sur une information pertinente à ne pas rater, même si elle a déjà été affichée dans la TL de vos followers. De même, si le message contient une url, cela aura probablement un impact sur le trafic du site.

L’avantage sous-jacent au RT manuel est que, si tu es retweeté, ce sera forcément avec un RT automatique (vu que tu as ajouté des caractères au tweet original, à moins que celui-ci soit ridiculement petit au départ, il est impossible de RT en manuel) et donc, tu seras aussi visible que la source.

L’inconvénient du retweet manuel, c’est que la traçabilité en prend un coup et qu’il est donc difficile pour l’auteur de pouvoir savoir l’impact de son message.

Variantes du RT manuel

On peut bien entendu modifier le raccourci RT consensuel pour :

  • Faire apparaître un commentaire – Super info @Pseudo : […] ;
  • Plussoyer – +1 @Pseudo : […] ;
  • Ajouter une information ;
  • Ajouter, en plus du twittos chez qui on a lu le tweet, la source de l’url/information – RT @Pseudo : […] via @Pseudo.

Mon seul regret, que ces put$^ùs d’applications ne gèrent pas bien le français et la ponctuation de rigueur.

Super, merci ;) RT @Pseudo: […] = Pas bien GRRRR !
Super, merci ;) RT @Pseudo : […] = Bien <3

Bref, il n’y a pas de bon ou mauvais retweets mais juste un impact différent à prendre en compte, en fonction de ce qu’on veut faire.

Les Twitter cards, gné !

Là, tous les veilleurs d’agence social media se sont fait poser par Raphaël D. avec son article Pousser le potentiel d’un Tweet au maximum.

Quand j’ai vu pour la première fois cet affichage d’un lien avec description et image, je me suis dit que c’était une optimisation de Twitter ou un test en cours. Que nenni !

Balises twitter:XXX

Il fallait suivre le blog développement de Twitter qui annonce, le 14 juin, l’arrivée des Twitter Cards. Le principe est simple. A l’instar de Facebook avec ses balises og, l’affichage d’un lien est désormais renforcer par une description ainsi qu’une image.

Pour en bénéficier et, comme dit Raph si bien, augmenter le sex appeal de ses tweets, il faut procéder en deux étapes.

1 : Implémenter les Twitter Cards

Sur du WordPress, c’est facile. On passe soit par :

Dans le premier cas, le module ajoute les lignes automatiquement après activation de l’extension. Dans le second, il faut aller dans SEO puis Réseaux sociaux et cocher la ligne correspondant aux Métadonnées carte Twitter. Yoast est vraiment à la page !

Après installation et/ou configuration, il faut alors tester sa page sur la preview officielle pour voir si la Twitter Card est correctement configurée.

2 : Demander à participer au programme

Ensuite, après avoir bien bosser son on-site, il faut aller quémander Twitter pour qu’ils valident ta participation au Twitter Cards. Tu fais ta demande officielle après t’être logué avec le compte Twitter lié au site en remplissant tous les champs demandés.

Il n’y a plus qu’à croiser les doigts mais, normalement, c’est déjà gagné !

Et maintenant, je fais quoi ?

Et bien, après tous ces efforts, tu peux aller voir à quel profil correspondent toutes les stars du SEO : geek, barman, artiste, gamer, il y en a pas tous les goûts !

Merci Raph, Bert et Laurent pour les articles du jour :)

Catégorie Astuces, Buzz, Community management, Tutoriaux

Bondi, le meilleur ami de ton iPhone » « Random, es-tu là ?
Bannière 468 x 60 pixels en fin d'article
5 commentaires
  1. Merci pour cet article, très intéressant, je partage sur mes réseaux !
    Valérie

  2. Non, je ne vois rien sur Facebook ma chère ;)

  3. Merci pour cet article qui réchauffe les méninges… en ces temps d’hiver … :)

    J’avais déjà vu cela les twitters cards, j’ai pas poussé le truc plus loin, un peu compliqué (attendre la validation, etc..). Mais bon, selon ses objectifs, cela peut être pertinent.

  4. Très bon rappel ! En revanche, je mets un « bémol » sur la phrase suivante : « Il n’y a plus qu’à croiser les doigts mais, normalement, c’est déjà gagné ! »

    J’ai quelques exemples vécus où celà n’a pas suffit à générer des Twitter Cards. Il semble qu’il faille une certaine ancienneté ou que sais-je pour que cela soit pris en compte. Il s’agissait de sites (et comptes twitter) très récents, mais pour le moment : toujours rien. :/

  5. Effectivement, les Twitter Cards sont une possibilité proposée aux comptes existants et soumise à la discrétion de Twitter.

    J’ai testé sur 3 comptes qui ont été acceptés mais pas encore sur des comptes récents. Dans tous les cas, c’est une proposition de visibilité offerte qui n’est pas systématique et dépend du bon vouloir de l’oiseau bleu.

© 2011 - 2016 TiPi's blog Tous Droits Réservés

Haut de page ↑