Choisir un nom de domaine

Choisir un nom de domaine, c’est une vraie réflexion. Votre nom de domaine, c’est votre signature sur le web alors autant le penser avant de vous lancer avec élan.

Je dédie ce billet à une amie de ma promotion. Pour toi public Marjorie. Et pour en rajouter, je suis bon prince, tu auras le droit à un backlink quand ton site sera lancé !

Mais revenons-en à nos domaines.

Historique des noms de domaine

A l’origine, le .truc faisait office à la fois de géolocalisation et d’indication sur la nature du site web.

Un .com était destiné aux sites commerciaux quand un .fr était propre à la France.

A noter qu’il existe un seul nom de domaine gratuit, le .tk de mon ancien TiPi.

Si cette extension des iles Tokelau vous intéresse, l’ami Skynet de PC-InfoPratique a fait un super tutorial sur comment récupérer et configurer un .tk.

Certains domaines sont marrants, le .tv pour les accros de la zapette, le .biz pour les filles, le .pt pour les aérophages kikoulol.

Le .com reste passe partout

Vous pouvez le remarquer sur mon domaine personnel, j’ai pris un .com ce qui a effondré l’ami Pascal Vella de l’Afnic :)

Ben oui, ils font une superbe campagne de communication pour relancer le .fr à l’occasion de ses 25 ans. D’ailleurs, si vous avez un projet de site web béton, tentez de gagner un des 5 .fr du concours The French Reconnection !

Au passage, Pascal, très belle réalisation avec du graphisme et de l’interactivité, bravo !

Bon, j’ai pris le .com parce que :

  • J’envisage peut-être à court terme de proposer une version de mon site personnel en anglais en cas de démarchage professionnel à l’étranger ;
  • Je trouve que le .com fait plus sérieux pour quelqu’un qui travaille dans le web ;
  • Je revendique une multiculturalité dans mes propos, mes expériences et ma personnalité qui se refuse à adopter une seule origine.

Ok ok, j’en rajoute mais en gros, le .com fait plus sérieux que le .fr, à mon avis hein.

Le nom du domaine

Votre nom de domaine, c’est votre visibilité sur le web.

Avant d’arriver sur votre site, de lire votre prose ou de découvrir votre portfolio, on doit savoir ce qu’on va y trouver, moteurs de recherche compris si possible.

Il faut savoir, en gros, sur quoi vous voulez être référencé :

  • Si c’est sur nom/prénom comme moi, prenez www.nomprenom.truc ;
  • Si c’est un pseudo et qu’il est disponible (pas comme mon TiPi), partez sur www.pseudo.truc ;
  • Si c’est sur une thématique spécifique ou une profession, essayez www.maviedestagiaire.truc ;
  • On peut aussi voir une forme de poésie littéraire en proposant, plutôt qu’un nom classique, quelque chose de plus recherché comme www.morethanwords.fr !

Une question revient souvent, séparer ou non les mots de l’url.

Je dirai que cela dépend du choix. Il faut à la fois être visible et facilement mémorisable par les utilisateurs tout en renseignant les moteurs de recherche via des mots clés dans l’url.

Certains ont recours à des tirets pour faciliter le décorticage des mots clés mais ce n’est pas une règle d’or partout. Chaque cas est unique.

On va étoffer l’exposé avec 4 exemples argumentés :

  • InZeePaint.com : c’est un nom de domaine compétitif car peu commun qui sera profitable si InZeePaint est un réel pseudo et que ce pseudo se retrouve dans la communication de l’artiste ;
  • PC-InfoPratique.com : on sait à quoi s’attendre avec cette introduction fine dans le domaine de prédilection du site, il y aura du PC et de l’information pratique dans le genre tutorial ou aide probablement ;
  • Visual.ly : une autre petite perle dans les noms de domaine, un jeu de mots anglophones sur visually pour un site web proposant des infographies visuellement superbes ;
  • JournalDuNet.com : là, c’est clair, on sait de quoi on parle et sans fioritures. Ce genre de domaine est assez rare quand même vu qu’il est très explicite et donc probablement déjà acquis par quelqu’un de plus rapide !

Et le www dans tout ça ?

Cher petit newbie, si vous achetez un nom de domaine (et j’en profite pour recommander une offre française compétitive en matière de nom de domaine), vous aurez droit à :

  • nomdedomaine.truc ;
  • www.nomdedomaine.truc.

A vous ensuite de procéder à une redirection et de l’indiquer à Google pour que vous soyez référencé sur un seul des deux liens.

Attention à la recherche d’antériorité

Il existe un cadre législatif rigide pour choisir un nom de domaine qui répond au doux nom de recherche antériorité.

Pour faire simple, si votre nom de domaine reprend une identité quelconque ne vous appartenant pas (nom de marque, personne, jeu de mots) ou si vous récupèrez un nom de domaine précédemment utilisé pour faire de la concurrence déloyale, vous êtes susceptibles de sanctions aux yeux de la loi.

Allez voir une agence spécialisée dans la recherche d’antériorité si vous avez un doute !

Si vous deviez retenir 2 phrases

  1. On commence par réfléchir sur le nom de son domaine : identité réelle, pseudo, activité.
  2. On choisit ensuite son .truc avec soin ou on prend le .truc qui reste si d’autres y ont déjà pensé !

Alors, vous avez choisi ?

Y’a plutôt intérêt que ma prose vous ait aidé !

Si vous hésitez, venez en discuter avec tout le monde à cœur ouvert :)

Catégorie Webmastering

WordPress fait son chemin » « Twitter, pourquoi faire ?
Bannière 468 x 60 pixels en fin d'article
10 commentaires
  1. Perso, j’ai réservé le h3b.us, faut juste que je fasse le changement de DNS pour mon site…

    http://h3b.us

    ;)

  2. J’aime bien le ton humoristique du billet :).
    J’ai moi aussi rédigé un petit article pour aider à choisir son nom de domaine sur mon blog.

  3. Trop stylé le domaine :) T’as bien fait l’ami !

  4. Merci pour le compliment du pays d’OC ;)

  5. Son plaisir de comprendre votre blog. Les articles ci-dessus est assez extraordinaire , et j’ai vraiment apprécié la lecture de votre blog et des points que vous avez exprimé . J’aime vraiment à apparaître en arrière sur une base classique, après beaucoup plus dans le sujet. Merci pour le partage … continuez à écrire !

  6. Je te tire mon chapeau pour ce commentaire spam presque agréable à lire… pour un myope.
    Pour te féliciter de m’avoir marqué au point de te sortir du spam, j’ai fait pointer ton mot clé vers un site réservé aux spammeurs bourrins comme toi. Sans rancune !

  7. Je suis souvent au blogging et j’ai vraiment apprécié vos messages . Cet article a véritablement pics mon intérêt. Je suis sur le point de signet votre site web et garder le contrôle de détails de choisir .

  8. Mais bien sûr. Tiens, voilà un nouveau spam bourrin ;)

  9. Bonjour, j’adore votre blog. Yat-il quelque chose que je peux faire pour recevoir les mises à jour , comme un abonnement ou quelque chose ? Je suis désolé je ne suis pas familiariser avec RSS? , Mais j’ai besoin de vous dire :
    Malade à mort de souffler de l’argent sur soi-disant « robots forex  » qui promettent  » sans pertes  » et finissent par violer votre compte de milliers ? Apprenez le secret qui a finalement transformé le marché du Forex dans mon cash machine privée complètement sur ​​le pilote automatique … Quel que soit votre expérience, cela va travailler pour vous !
    Vous pourriez être en vacances dans les Bahamas , tandis que ce service unique absorbe monticules de profit sur ​​votre compte!
    L’essayer forextradersreview.com ! Forex Classified

  10. Les robots spammeurs font des efforts quand même… et tiennent la route un seul paragraphe.

    Cher ami spammeur bourrin, ici, les commentaires sont en DoFollow avec ancre optimisée mais la modération est à priori.

© 2011 - 2016 TiPi's blog Tous Droits Réservés

Haut de page ↑