Thèmes WordPress gratuits, l’arnaque ?

On aime bien ne pas payer pour avoir des biens et services de qualité. Non non, ce n’est pas spécialement français, c’est juste humain.

Alors, quand on se lance dans l’aventure d’un site WP, on cherche à réduire les coûts et, en règle générale, la charte graphique arrive en bout de chaine… Mais attention aux arnaques !

Note : ce billet fait partie d’une chaine d’articles sur WordPress. Consulte tous les liens en fin de billet.

Du thème gratis sinon rien

Plutôt qu’acheter un thème ou un abonnement à des templates payants, on va rechercher du gratuit et, heureusement, les thèmes à 0,00€ existent.

La preuve, pour Google, la requête thèmes gratuits wordpress donne environ 275 000 résultats quand thème wordpress gratuit passe la barre des 1 230 000 liens

Pourquoi s’emm$rder à payer quelque chose quand on a du gratuit, faut être c*n !

Du gratuit et plein de soucis

Le hic, c’est que certains templates graphiques, derrière leur attrait financier, se révèlent source de désagréments.

On retrouve au palmarès des cochonneries :

  • Le code en base64 qui, malgré tous les plugins de sécurité, passera inaperçu s’il est bien utilisé et permettra au pirate ce qu’il veut, afficher des textes à la place de ceux prévus ou des publicités, modifier ou ajouter des liens, récupérer des informations sensibles…
  • Les failles exploitées, notamment XSS ou CSRF, qui autorisent le hacker à modifier des options du site à l’insu de l’utilisateur ou à récupérer des informations d’identification…
  • Le code moche, la charte graphique inexistante ou encore les fichiers indéchiffrables ne permettant pas le retravail ;
  • La possibilité d’avoir laissé un accès au hacker…
  • Le SAV proche du vide intersidéral. Vu que c’est gratuit, manquerait plus que de l’aide gratuite en plus !

Si tu en as une autre faille à proposer, je peux la rajouter mais je pense avoir bien résumé la problématique du thème gratuit et de ses lacunes.

Thèmes WordPress gratuits, l'impasse de la sécurité

Il y a un article toujours d’actualité sur le blog WP francophone pour continuer la lecture.

Maintenant, passons au cœur du problème et, malgré les apparents manques des thèmes WordPress non payants, le business model des arnaqueurs d’aujourd’hui.

Le gratuit, cela génère de l’argent

Non, il n’y a pas d’erreur dans l’énoncé. Le gratuit peut générer des revenus, notamment affilié.

L’exemple phare de cette affirmation est le sujet principal de ce billet. Je parle des grands blogueurs non anonymes qui pullulent comme spécialistes du webdesign et s’autoproclament guide conseil en thèmes gratuits.

Hormis le fait que CSS est pour eux l’acronyme d’un jeu de geek ou que leur CV en ligne, d’une page, est bâti sous WordPress, le pire est qu’ils gagnent de l’argent sur le dos des autres sous couvert de se mettre, gratuitement, à leur service.

Thèmes gratuits WordPress, l'arnaque

Comment ? Je vais détailler les deux ressorts utilisés selon moi par ces mafieux de l’ombre.

L’affect

Une personne, que tu ne connais ni d’Adam ni d’Eve, se « met à ton service » et te maile ou t’appelle pour t’aider à choisir un thème graphique pour ton site qui, c’est certain, fera un carton. Une relation de confiance biaisée s’installe entre toi et l’interlocuteur – expert en design.

Le tout est, rappelons-le, une aide gratuite et désintéressée à vocation purement esthète.

Tu perds du temps pour moi, c’est trop meugnon <3

La seule question à se poser est : pourquoi quelqu’un perdrait du temps gratuitement au service d’un blogueur débutant ?

En échange d’un service si généreux, redevable tu te sentiras.

Pour remercier le gentil bienfaiteur, on donne gratuitement sans compter et, souvent, sans que le gourou demande quoi que ce soit.

Thèmes WordPress gratuits et arnaque du vice

Cela passe par un commentaire, une recommandation, un poke like, un backlink voire même bien plus (A + B + C + D + X = promotion canapé 2.0).

Le plus aberrant dans tout cela, c’est qu’on participe, inconsciemment, à un effet boule de neige. Les demandeurs suivants verront le nombre de convaincus augmenter et se diront :

Ralala, ses conseils envoient du pâté ! En plus, c’est 0,00€ ! Sourire en coin – Je vais le pigeonner…

Sauf que, le pigeon, c’est toi. On ne le répètera jamais assez, si le produit est gratuit, c’est que tu es le produit ! #CQFD

L’affiliation

C’est le deuxième ressort exploité et celui qui est le plus rentable aussi parce que, plus encore que de la visibilité comme précédemment, là, c’est de monnaie sonnante et trébuchante qu’il s’agit.

Petite parenthèse, pour toi qui débarque, le système d’affiliation repose sur le même principe que l’apporteur d’affaires : tu amènes des clients, on te dédommage pour {le temps|l’énergie|l’abus|le spam} dépensé.

Remettons maintenant les choses dans le contexte. Dans 99% des cas, les meilleurs thèmes gratuits sont réalisés par des boutiques Premium ie des entités faisant du chiffre d’affaires en vendant des templates WP.

Devant l’explosion de WordPress (17% du web mondial) et ses mises à jour fréquentes (on en est à la v 3.5, Elvin), c’est d’ailleurs un créneau porteur pour qui sait faire dans le joli en oubliant, trop souvent, le SEO mais c’est une autre histoire.

L’intérêt est donc de se positionner comme gourou du gratuit et d’utiliser la technique ninja de l’affiliation avec un grand S.

Affiliation et thèmes WordPress gratuits

A chaque lien gratuit sa truffe

Le principe est simple, chaque lien vers un thème gratuit proposé par une société Premium contient une identification affilié.

L’identification est souvent cachée par un système de redirection (cloaking de liens affiliés) afin de permettre de cacher l’ensemble.

A chaque clic sur le lien du thème gratuit, l’internaute va renseigner le site sur son origine via le code affilié. Le gourou s’en sort avec deux bienfaits.

Double effet Kiss Cool

D’une part, le ninja démontre au site d’affiliation qu’il draine du trafic. Il est donc en droit d’espérer des petits cadeaux en retour et, vu qu’il a truffé chacun de ses articles, nul doute que l’ensemble de ces échanges de trafic cachés sont visibles sur les outils de tracking habituels et les plugins spécial cloaking.

D’autre part, il espère secrètement et prie très fort pour que la qualité des thèmes Premium saura séduire son pigeon lambda plus que le thème gratuit. Le newbie, devant pléthore de chartes graphiques payantes mais autrement plus sexy, se laissera séduire et permettra que commission se fasse.

En effet, si le pigeon a cliqué sur le lien affilié et, finalement, part sur un thème ou un abonnement payant, c’est tout bonus pour le blogueur qui n’a fait que canaliser le flux, la boutique Premium ayant, elle, réussie la conversion.

L'affiliation WordPress et les pigeons

Mais prenons un exemple pour mieux appréhender.

Méthodologie de l’affilié débutant qui veut s’acheter une conduite un iPhone

  • On fait des petits billets sympathiques

Le mieux est de choisir un titre accrocheur et racoleur, genre 20 Superbes Thèmes WordPress Gratuits Qui Vont Me Faire De L’Argent De Poche.

Surtout, ne pas oublier les Majuscules à chaque nouveau mot (typique du digital native has been qui veut séduire les old school), le mot gratuit bien en évidence dans l’url et la page et, si possible 2 3 « pro » par ci par là.

  • On se gonfle l’e-influence en utilisant le ressort affect

On dompte la machine de guerre que sont les réseaux sociaux. Le must est de perdre quelques euros en gonflant sa fanpage et son compte Twitter pour, de suite, les poser sur la table.

Si tu suis bien depuis le départ, c’est encore une boule de neige là hein.

  • On s’introduit sauvagement dans l’univers WordPress

Facile à faire. On passe complimenter d’autres blogueurs influents facile à repérer, on installe un dialogue et un lien humain entre eux. En retour, ils s’intéressent, commentent les publications, plussoient, likent, retweetent.

Avec un peu de chance, c’est un lien voir plusieurs depuis leurs sites vers tes publications 20 Astuces Pour Les Dominer Tous.

Du gain exponentiel

Au final, dans un sous-bois suffisamment touffu et opaque où je cache les vrais échanges entre mon site et le site affilié, chaque truffe est potentiellement une source de gain exponentiel.

WordPress, les thèmes gratuits pour les nuls

Là où c’est d’autant plus vicieux, c’est qu’on vient à l’origine sur le site pour trouver un thème gratuit…

Plus facile à faire qu’un MFA et ne souffrant pas les mises à jour googlesques, voilà l’affiliation : la rentabilité médiocre de demain.

Mais pourquoi est-il aussi méchant ?

Le billet est comme mon avis, légèrement orienté. Devant le nombre de sites satellites travaillant chacun dans son coin pour proposer les mêmes thèmes gratuits et payants en cloakant l’affiliation, je ne peux que m’interroger.

Ainsi, le web, déjà plein de vices, a trouvé un nouveau poulain pour assaisonner le pigeon. Félicitations aux heureux membres qui ne doivent pas arrêter de se l’astiquer.

Je n’apprécie pas les choses détournées ni les mascarades pour cacher la réalité des choses : tous les sites vendant de l’affiliation ne cherchent que la rentabilité, pas la satisfaction des internautes.

Quid des arguments classiques balancés par ces blogueurs experts.

Argument 1 : Les liens sont masqués pour être plus sexy

Ou « pour savoir le nombre de clics » ou « pour faire des mises à jour en temps réel »…

Bref, cacher la destination finale d’un lien via un lien réduit, c’est normal et utile. Sauf que, c’est souvent un lien qui ne parle pas « /go/elegantthemes » ni n’explicite que l’affiliation se cache dessous.

On cache volontairement l’identification affiliée par le cloaking pour ne pas « faire peur » avec un lien bizarre… Sans rire.

Argument 2 : J’ai consacré du temps à l’écriture de l’article

Tu aurais pu lire un livre, jouer au rami, faire autre chose.

Mais soit, tu as perdu du temps et ? Cela te donne donc le droit de prétendre à pécule ?

D’ailleurs, il y a d’autres sources de monétisation et certaines sont transparentes (article sponsorisé, achat d’espace publicitaire).

Argument 3 : Je donne de vrais conseils

La réponse est tellement passe partout qu’elle en est risible.

De vrais conseils ? Des thèmes fiables et sécurisés ? Un petit avantage bidonné pour justifier l’apparition du thème dans ton listing ? Are you kidding me ?

Dans la même optique, la réponse divine « je ne propose que des thèmes que j’utiliserais » qui fait office de gage de qualité et de fiabilité.

Mais, tu ne les utilises pas les 200+ thèmes gratuits, si ? Et s’ils n’étaient pas rentables par l’affiliation, tu n’aurais jamais lancé ton site, si ?

Des sites optimisés pour l’affiliation

La plupart du temps, ces sites sont vides de réel contenu pertinent pour l’utilisateur. De grands annuaires vides attendant un manant qui viendra laisser quelques piécettes. Des plateformes souvent contraires aux lois établies (pas de mentions légales ni de CGU) laissant le responsable anonyme. Des liens dans les menus et les footers encore et toujours masqués et affiliés. Des réseaux pour attirer le pigeon et le plumer sans lui dire.

L'arnaque du thème gratuit WordPress

Le mot de la fin

Si j’ai réussi à ouvrir les yeux de certains sur la réalité de l’entraide, tant mieux. Je sais que les personnes visées sont au-dessus de cela, le business model de l’arnaque existe depuis que l’homme est homme.

Faut-il pour autant condamner ces blogueurs ? A mon sens oui, puisqu’ils floutent la vérité et maquillent leurs intérêts. Juste pour s’amuser, tente, jeune expert en template WordPress, d’indiquer à chaque lien, dans le titre du lien, le mot affilié ou affiliation. Tu verras le taux de clic chuter comme le thermomètre.

Non, les gens ne sont pas tous conscients de cette réalité économique et oui, s’ils le savaient, ils ne cliqueraient pas mais iraient directement à la source.

D’ailleurs, je passe les boutiques faisant de l’affiliation et rognant forcément sur leurs marges ailleurs (qualité, sécurité, travail off-shore…).

Un conseil pour refermer cette page ?

Tu veux devenir gourou ? Un vrai ? Alors laisse des liens directs vers les templates pour prouver que ton âme est vertueuse même si les €€€ ne gonflent plus ton compte.

Business model de l'affiliation WordPress

La chaine WordPress :

Toutes les informations sont chez Stéphane Briot aka 4h18 pour présenter la chaine WP.

Retrouvez quelques-uns des articles de cette chaine :

Bonne lecture !

Catégorie Tutoriaux, WordPress

Trucs et raccourcis clavier pour Google + » « Bondi, le meilleur ami de ton iPhone
Bannière 468 x 60 pixels en fin d'article
4 Commentaires
  1. Merci pour ce long billet décapant et plein d’humour qui nourrit la réflexion….
    Surtout au moment où je songe à changer mon thème et à revoir l’ergonomie de mon site (à force d’ajouter des pages, ça finit par faire fouilli).
    J’ai envie de dire : comment choisir entre tous ces thèmes? pour l’amateur, il est très difficile de différencier un bon thème bien construit d’un autre plutôt bancal… Et donc c’est là que l’argument prix entre en scène…
    En tout cas, merci encore pour cet article qui m’a fait passer un bon moment ET réfléchir.

    • Choisir un thème doit être question à la fois de visuel (quoiqu’on puisse changer beaucoup de chose) mais surtout des qualités qui font le web d’aujourd’hui : du code propre, un référencement optimisé, une seule feuille CSS…
      Si je devais choisir un thème gratuit, j’irais voir une boutique Premium sans hésiter mais en faisant attention cependant aux liens sur lesquels je clique. Je suis paranoïaque, je préfère faire mes recherches en navigation privée ;)

      • Le seul souci, c’est que pour discerner si « le code est propre », le « référencement optimisé »… il faut être limite déjà relativement un pro….

        Et j’imagine sans peine que même parmi les boutiques Premium, certaines sont très pros et d’autres limite de l’arnaque…

        Peut-être qu’il y a un marché de conseil intermédiaire pour les amateurs éclairés (ou qui se croient éclairés) : une prestation où on conseille un thème, éventuellement payant, à l’amateur, comment l’implanter, le guider dans les étapes difficiles, le rassurer.
        Un truc qui devrait prendre moins d’une heure à un pro pour le faire s’il devrait le faire tout seul…

  2. Bonjour,

    Pour ma part, après avoir longuement galéré avec des thèmes gratuits, j’ai fini par en prendre un premium et entièrement paramétrable. Je peux changer la place, le look et la taille de chaque élément. Je n’ai donc plus qu’un thème, que je peux installer sur mes différents sites.
    Je ne le maîtrise pas encore bien (I’m a poor lonesome blogueuse, j’apprends…), mais au moins ça marche et quand j’ai une idée, je peux la réaliser…

10 Pingbacks
  1. Créer un site de question-réponse avec Wordpress
  2. Entrez dans la chaine WordPress
  3. Thèmes WordPress gratuits, l’arnaque ? | TiPi's blog | Inter Net'attitude | Scoop.it
  4. WordPress sur son 301, changement de Nom de Domaine
  5. Intérêt d'un blog wordpress pour une boutique en ligne | Zenzishop Blog
  6. Thèmes WordPress gare à l'illusion du gratuit | TiPi's blog | Mon cyber-fourre-tout | Scoop.it
  7. Thèmes WordPress gratuits, l’arnaque ? | Comprendre et entreprendre avec son site | Scoop.it
  8. Thèmes WordPress gratuits, l'arnaque ? | TiPi's blog | Votre site avec Wordpress | Scoop.it
  9. Thème: on colle ou on élastique? | Etienne Cassiat
  10. web | Pearltrees

© 2011 - 2014 TiPi's blog Tous Droits Réservés

Haut de page ↑