Twitter, Facebook et les vendeurs de rêve

Hier dimanche, je me baladais tranquillement sur la toile, cherchant à lire des choses intéressantes.

Voilà que je tombe sur un billet recensant 10 astuces pour assurer un bon travail webmarketing sur Twitter mais, à y regarder de plus près, il semblerait que ce soit un tissu de bêtises.

Il y a le feu à la paillote on dirait !

Ceci est une fiction purement destinée à prouver qu’il faut bien faire attention à tout le monde.

Toute ressemblance avec des personnes ou entités connues serait pure coïncidence. Ou pas.

Vous remarquerez d’ailleurs que tout est maintenant anonymisé. Certains connaissent la personne dont je parle, d’autres pas et, au final, tout le monde s’en fiche un peu.

Seul le fond du problème est à retenir : il faut toujours se méfier d’un prestataire et demander plusieurs devis et les références.

Le top des astuces à ne pas appliquer ou non appliquées

A l’heure où les articles X astuces pour devenir rentable fleurissent dans tous les blogs, le billet en question issue d’un gourou 2.0 nous démontre deux choses :

  • on peut parler de SMO sans comprendre ;
  • on peut se faire passer pour un expert en préconisant des aberrations.

Customisation du fond Twitter

Une astuce détaille la personnalisation du fond Twitter.

Il faut le personnaliser pour indiquer à ses followers qu’on est attentif aux détails, qu’on s’approprie le médium et qu’on est crédible voire sérieux.

Juste, je suis tout à faire d’accord. Il faut s’en servir pour continuer à communiquer, sans trop en faire non plus (50 liens dans l’image et, finalement, on ne distingue rien).

Le mieux est aussi d’appliquer ce principe à son propre fond d’écran. Sinon, pourquoi dire qu’il faut le faire si je ne le fais pas ?

Follow back automatique

Là, cette astuce me fait bondir.

Suivez toutes les personnes qui vous suivent. Ils pourraient vous mettre en contact avec d’autres profils de leur communauté et, éventuellement, augmenter votre base de followers.

Donc, si je comprends bien, il faut à la fois rechercher des prospects qualifiés et des clients potentiels, développer son réseau professionnel en ciblant son domaine mais aussi et surtout suivre automatiquement tous ceux qui te suivent.

Euh, on m’aurait menti ?

Donc, si un robot te suit, tu le suis aussi ? Si quelqu’un qui parle de locations d’appartements te suit, tu en fais de même ? Quel est l’intérêt au niveau professionnel ?

Tu ne restes pas dans ta thématique, tu suis à vau l’eau tout le monde. #Wtf ?

Des outils automatiques pour ne pas être social

Côté tutoriaux, je découvre Buffer et Twitterfeed.

Ah, donc il faut recourir à des outils pour automatiser ses actions sur les réseaux sociaux ?

Pas de segmentation de la communication, pas d’adaptation de cette communication au médium et ses exigences, du bruit inutilement sur ton flux et celui de tes followers, de la redite des publications du blog/site…

Pour rappel, Twitterfeed est surtout utilisé pour spammer !

Crédibilité, quand tu nous tiens.

Diplôme de vendeur de rêve

De la prestation en vrac

Côté prestations, les prix sont bas, il faut le reconnaître.

Pour une fois, le graphisme est concluant, c’est l’entreprise qui le fournit probablement.

Mais, à y regarder de plus près, les ajouts sont honteusement honteux, alors que l’annonce indique une installation technique.

Cela donne des réalisations professionnelles borderline :

  • la welcome page est réalisée via Wildfire, soit une application gratuite. Pas de développement personnel via SSL ? Trop technique ou geek peut-être ?
  • le lien vers le site passe par Add a link. Quel est l’intérêt d’un pseudo faux lien comme celui-ci ? Tu as besoin de cette astuce pour tracker les liens entrants en provenance de Facebook ?
  • j’adore la petite publicité dans les mentions J’aime pour ta fanpage Facebook. C’est contractuel au moins de le laisser affiché par défaut ?

A l’origine, un commentaire

Je rédige donc 3 commentaires sur chaque billet.

Le but n’était pas de me faire mousser ni de faire ce billet finalement anonymisé mais bien de suggérer une modification à propos des points follow automatique, outils de spam et personnalisation du fond d’écran. Quitte à faire des tutoriaux, autant les appliquer et aussi les faire dans le sens de l’éthique.

Tous ces messages sur Twitter et les autres médiums seront supprimés alors que l’argumentaire était bien plus politiquement correct qu’ici.

Dommage car les débutants qui suivent à la lettre auraient alors vraiment élaborer une stratégie digitale en connaissance de cause.

Quand je prends des risques, j’aime le savoir.

Bilan

Faites attention aux gourous 2.0, moi y compris.

Personne ne sera à votre place et personne n’endossera la responsabilité en cas de pépin. Un tutorial, c’est facile à faire mais surtout pratique pour faire venir des gens sur son site.

Et si vous faites du community management, ne faites pas comme mon anonyme, prenez en compte tous les commentaires, SURTOUT les négatifs.

Ce sont les pires car, s’ils ne sont pas transformés, ils prennent de l’ampleur quand on tombe sur des casse pompes comme moi.

Sans rancune Miss ?

Et je suis qui pour me permettre ces remarques ?

Juste un super mauvais community manager qui regarde ce qui se passe et qui ne reste pas sur ses acquis.

Avant, je travaillais dans le social IRL (enfants des rues au Caire, organisations caritatives, handicapés, blabla blabla super) et je ne m’en vante pas. Cependant, j’ai appris qu’il ne faut jamais rester sur ses acquis et toujours se remettre en question (pas toutes les secondes non plus hein).

Cela permet de continuer à progresser et à évoluer pour donner toujours le meilleur de soit aux autres.

J’aime assez la citation suivante :

On reconnait la valeur d’un homme ( ou d’une femme ) au nombre de ses ennemis.

Si on est toujours en accord avec tout le monde, personne n’avance. Il faut toujours un adversaire, un partie d’opposition, l’autre pour continuer à évoluer.

Alors certes, je ne suis surement pas tout blanc et il m’arrive d’avoir de gros coups de sang. Je ne le nie pas.

Mais tout ce que je fais, ce n’est pas par animosité, par vengeance ou par mépris de l’autre mais pour progresser chacun côte à côte et, surtout, tenter de forcer l’éthique dans le web 2.0.

Bon maintenant, on commence la transparence et la vraie communication ?

Catégorie Arnaques, Community management, Coups de gueule

Facebook timeline, un échec » « Référencement et création de page
Bannière 468 x 60 pixels en fin d'article
3 commentaires
  1. kikou,
    lol trop méchant toi sur ton skyblog :p :D oO

    Non j’déconne ! Je viens de lire la conversation sur Twitter et c’est vrai que c’est un infantile côté réponse.
    Malheureusement ce n’est pas un cas isolé et dans le monde bisous-bisous du community management c’est monnaie courante de lire des choses absurdes ou non cohérentes avec les actes.

    Tu t’es bien régalé en tout cas !

  2. Pour le compte c’est pas très kikoulol.

    Mais faut dire aussi qu’elle l’a bien cherché.

    Elle devrait te remercier en tout cas, tu lui as fait un bilan technique gratuit! Mais si je suis pas sûr qu’elle passe, même à la contre visite ;-)

  3. C’est vrai que ça casse, mais il y a tellement de personnes qui se disent expertes en SMO sans rien y comprendre (attention, je ne dis pas que c’est le cas de cette personne)…

    Le SMO est un des nombreux marchés Internet ou il y a 500 000 leaders ex-aequo…

© 2011 - 2016 TiPi's blog Tous Droits Réservés

Haut de page ↑