Je t’avais proposé, il y a un peu plus d’une semaine, un sondage sur la page Facebook TiPi. Le but était de voir si tu étais satisfait du contenu et si tu avais des pistes d’amélioration pour l’avenir de ce blog.

Je commence le retour en te parlant un peu de ma ligne éditoriale qui est tout sauf normale…

La ligne éditoriale ou l’âme d’un blog

On ne le dit jamais assez, la ligne éditoriale d’un blog est le squelette, l’arborescence intelligente sur laquelle se greffe la production de l’encéphale.

Autant dire que cette ligne éditoriale est subtilement importante pour tout le reste !

Les choses doivent être claires dès le début dans un blog. Il faut que le responsable de publication réponde à ces 4 points :

  • Je veux parler de quoi, de qui : du web, des community managers, de ma vie de kikoulol…
  • comment : analyse de l’actualité, tutoriaux, information ciblée, laïus débridés, ton utilisé…
  • pourquoi : crédibiliser ta marque, poser un avis d’expert, proposer de l’aide aux internautes…
  • dans quel but : développer une communauté, récupérer des clients qualifiés, travailler ton e-réputation…

A la suite de cette réflexion en amont, une ou plusieurs thématiques seront dégagées qui vont conditionner le contenu futur du blog.

Bien entendu, il faut mettre en place des objectifs qualitatifs et quantitatifs pour valider le travail et s’assurer d’être rentable, ce qui n’est pas le cas pour moi avec mes publications AdSense…

[Message pour toi, cher lecteur]

Si tu veux me féliciter, me remercier ou tout simplement m’enrichir, clique sur les publicités Google à droite !

Les robots aiment ta ligne

Autant le dire tout de suite, ces thématiques phares sont fortement appréciées des moteurs de recherche.

Pour être bien référencé comme un blog webmarketing, il faut parler exclusivement de webmarketing. Si tu te fais le défenseur des jeux vidéos, alors parle des jeux vidéos.

Tout ceci parait logique mais c’est une réalité, plus la ligne éditoriale est limpide et calée sur le contenu, plus facilement le blog sera classé dans la thématique en question.

Tes lecteurs apprécient une ligne svelte

A l’instar des robots, les fans de ton blog vont apprécier ta ligne éditoriale sinon, ils ne viendraient pas te lire, un point c’est tout.

Alors, cette ligne éditoriale doit être clairement définie dans la page A propos, dans le logo ou dans tes billets. Il faut un peu la voir comme un garde fou, une rambarde qui te permet de rester dans les clous et que tu respectes :

  • les objectifs d’écriture que tu t’es fixé ;
  • les promesses que tu as faites à tes lecteurs ;
  • les thématiques nécessaires à ton référencement pertinent.

Chez TiPi, c’est le bordel !

Et bien oui, je ne fais rien comme tout le monde. Marginal, impulsif, faites ce que je dis pas ce que je fais, tu peux trouver toutes sortes d’excuses à mon comportement.

Un blog personnel et donc anormal

Le fait est que ma ligne éditoriale se veut :

En deux mots, je te fais lire un blog personnel qui reflète ma personnalité mais aussi mes envies de partage et de tutoriaux.

J’ai essayé de dégager 4 thématiques fortes que tu peux voir dans mon logo mais je parle de beaucoup d’autres sujets approchant de près ou de loin du web.

Logo et ligne éditoriale

Logo et ligne éditoriale

Et les robots alors ?

Autant dire que mon choix risqué d’une thématique indéfinie me porte préjudice sur le référencement. Je ne suis pas classé dans les 4 thématiques que je t’ai exposé juste avant.

Cependant, j’ai envie de dire osef… Le principal pour moi n’est pas d’être catégorisé mais de répondre à des envies de lecture tout en intéressant les gens à des thématiques diverses et variées.

D’ailleurs, en parlant de référencement, ma page d’accueil n’est pas très bien référencée dans les 4 thématiques mais presque toutes mes pages profondes, c’est-à-dire mes billets, sont bien positionnées sur les requêtes qu’elles explorent.

Pour faire simple, mon billet tutorial sur IfTTT est bien positionné sur une requête ifttt tutorial.

Bon d’accord, ma page d’accueil est aussi la championne du porno

Mouais… T’as des lecteurs ?

Ah, les lecteurs. Pour parler peu mais bien, voilà quelques statistiques depuis le lancement du blog le 8 août :

  • 26 suiveurs sur le flux RSS TiPi, autant dire personne ;
  • plus de 100 commentaires sur le blog dont la moitié de moi (faut bien répondre aux gens) ;
  • plus de 1 300 visiteurs uniques ce mois-ci pour 5 400 visites et des brouettes.

Le must, c’est aussi que j’en suis à 64 articles publiés, soit tout pile le département des Pyrénées Atlantiques ! Amazing !

Mais ton sondage alors ?

Comme je suis pauvre ce billet est déjà trop long, je ferai le bilan du sondage demain à 10h10 précises…

Tu pourras y lire le résultat du sondage Facebook ainsi que mon analyse exceptionnelle de ta participation splendide. A demain !