Le partage sur Facebook

Le partage sur Facebook

Enfin, on compare l’utilisation de Facebook entre les américains, les plus friands et les plus nombreux, et les européens. C’est une bonne chose puisqu’on nous donne toujours des informations quantitatives désopilantes alors qu’on ferait mieux de comparer ce qui est comparable.

Plus de confidences aux USA

Voilà ce qu’a réalisé Secure.me à travers cette infographie :

  • les américains publient plus de données confidentielles et sensibles (88% VS 76%) ;
  • le listing Facebook des membres de la famille est plus répandu aux USA (69% contre 47%) ;
  • idem pour les relations de couple, les américains sont 65% à le révéler contre 47% d’européens ;
  • à l’inverse, on est plus enclin en Europe à montrer nos convictions politiques (21% contre 10%) et religieuses (22% contre 9%).
Le partage sur Facebook

Le partage sur Facebook

Est-ce tu partages trop de choses sensibles ?

Au final, cette infographie tente surtout de nous faire prendre conscience des risques. Tout ce que tu divulgues peut être utilisé contre toi pendant des années alors, sans faire dans la paranoïa, choisis bien tes amis, utilise les listes, personnalise la visibilité de tes publications, fais attention aux applications qui récupèrent tes données et puis plein d’autres choses quoi :)

Tu peux aussi surveiller ton e-réputation facilement et gratuitement avec Mention, histoire de voir ce qui transpire de toi sur le web comme sur les réseaux sociaux !