TiPi's blog

Piwik, le Google Analytics du monde libre

Voilà une nouvelle qui va passionner mon copain h3bus !

J’ai découvert au fil de mes lectures un logiciel téléchargeable d’analyses web proposé comme une alternative à Google Analytics, j’ai nommé Piwik !

Piwik en deux avantages

Piwik, pour les connaisseurs, c’est la suite de phpMyVisites mais en mieux.

Entièrement paramétrable, traduit en plus de 30 langues, données stockées sur votre serveur… L’analyse web libre, du rêve en barre !

Alors, s’il ne fallait citer que deux avantages, ce seraient :

Open source

Pour vous qui débutez, cela veut dire que le code du logiciel est disponible, on peut voir dedans les vrais morceaux d’analyse web et de code !

En passant, on peut aussi regarder s’il n’y a pas de vilaines bêtes comme dans les logiciels eoRezo par exemple.

Bref, l’avantage est de savoir ce qu’on installe.

L’autre avantage à l’open source, c’est que, comme le code est en accès libre, on peut le modifier et le customiser. Mais là, même pas la peine tellement c’est déjà bien fait !

Analyse web en temps réel

Alors là, on surpasse Google Analytics clairement !

En gros, vous pouvez analyser le trafic sur votre site web en temps réel contre une analyse du jour précédent avec Google Analytics.

Le libre a du bon !

Mode d’emploi du Piwik

Vous voulez tester la bestiole ? Vous avez bien raison ! Y’a déjà une démo online qui vous permettra de voir à quoi ressemble la bête.

A noter que tous les widgets sont personnalisables et modifiables par glisser/déposer.

Prêt pour le grand saut ?

Ingrédients pour Piwiker

Il vous faut par ordre d’importance :

  • Un cerveau : oui oui, il peut servir ;
  • Un site web : tant qu’à faire, sinon vous pourrez toujours jouer avec la démo ;
  • Un client FTP : il faudra propulser Piwik dans votre antre alors un logiciel FTP c’est bien, Filezilla, c’est mieux !
  • PHP et MySQL : deux noms bien barbares ! Si vous ne les connaissez pas, allez compter fleurette à votre hébergeur afin de vérifier la configuration minimale à avoir ;
  • Un navigateur web : eh ben, si jamais vous êtes encore sous Internet Explorer, sachez que c’est à cause d’Internet Explorer 8 que la fin du monde est en 2012 Mozilla Firefox est aussi open source (et de 3) et qu’il est bien mieux, oui oui !

Quand la checklist est complète, vous pouvez attaquer la suite du tutorial !

Récupérer et transférer Piwik

Vous récupérez la dernière version de Piwik que vous transéferez à la racine de votre site (dans le dossier public_html quand même hein).

Quand tout est opérationnel et que le dossier Piwik est sur ton serveur, on passe à l’étape suivante !

Configurer Piwik

Se connecter à http://votredomaine.com/piwik

A l’aide de votre navigateur web préféré, connectez-vous à l’url Piwik.

Quand vous avez mis Piwik sur votre site web (en geek franchouillard, on dit téléverser, en geek amazing, uploader), vous avez copié le dossier Piwik depuis votre ordinateur sur votre site web.

Donc et si vous l’avez mis à la racine, vous devez avoir l’url Piwik accessible à l’adresse http://votredomaine.com/piwik !

Installer Piwik en 5 minutes

A partir de cette url et depuis votre navigateur web, vous avez avoir le droit de configurer Piwik en 9 étapes soit 5 minutes normalement !

Connecter la base de données

Il suffit de cliquer sur Suivant pour les premières étapes. A partir de la 4, tout se gâte !

Il faut connaître le nom de son serveur mySQL, par défaut localhost. Il faut aussi avoir une base de données prête à acceuillir Piwik.

En se connectant sur votre PhpMyAdmin, créez une nouvelle table pour Piwik et vous indiquez alors, pour l’étape 4, l’identifiant et le mot de passe administrateur ainsi que le nom de la base de données.

Vous pouvez customiser le préfixe de la table, ce qui permettra de la différencier d’une autre. Mais piwik_, c’est bien aussi.

Créer votre super utilisateur

Étape 6, on vous demande de définir un identifiant et un mot de passe qui vous permettront d’accéder à l’interface Piwik.

Si possible, choisissez un login et un passe différents des précédents et, encore si possible, unique !

Vous renseignez votre mail pour avoir des informations de la part du staff Piwik et tout est paré !

Identifier votre site web

On approche de la fin !

L’étape 7 vous permet de définir votre premier site web tracké par Piwik, vous pourrez en rajouter d’autres à posteriori.

Votre code VIP

Là, vous avez, à l’étape 8, le Saint Graal de tout analyste qui se respecte : un code JavaScript à intégrer dans votre site web, avec Notepad++ par exemple !

Ce code permettra à Piwik de suivre tout ce qui se passe sur vos pages Html ou Php sans avoir besoin que vous lui disiez quoi faire !

Pour ceux qui sont modernes avec un gestionnaire de contenu (CMS pour les fainéants), il y a des modules pour paramétrer Piwik automatiquement sur toutes les pages.

Pour WordPress par exemple, j’ai pris WP-Piwik d’André Bräkling mais il y a en beaucoup d’autres utilisables avec Prestashop, Joomla, Spip ou encore Drupal.

Et voilà, c’est fini !

Commencez à faire vos premiers pas quand Piwik aura ingérer des données et revenez me voir si vous avez des soucis !

Installé depuis samedi, je suis pleinement satisfait de Piwik et il travaille bien plus rapidement que Google Analytics en prime ! Du rêve en barre comme je le disais !

Catégorie Review, Webmastering

BayFiles, El Dorado du téléchargement illégal » « Adieu Steve Jobs
Bannière 468 x 60 pixels en fin d'article
9 Commentaires
  1. J’entends parler uniquement en bien de Piwik, donc je vais le tester de ce pas. Gros avantage sur Google Analytics, le tracking en temps réel.

  2. Ca à l’air bien, voire même très bien… Je mets ça en place cet aprem, et je te tiens au jus… :D

  3. Je fais de la mauvaise publicité pour un site de discount arabe (conecteco@gmail.com) et je suis un newbie qui copie des textes ne m’appartenant pas.

    • Deux choses l’ami :

      • Quand tu spammes en copiant-collant quelque chose, ne rajoute pas des fautes de français pour faire plus vrai ;
      • Si tu reviens chez moi pour te faire un backlink forcé en faisant le mec qui s’y connait, je pulvérise ton site des SERPs.

      Avis.

© 2011 - 2014 TiPi's blog Tous Droits Réservés

Haut de page ↑