Pas toujours facile de confier votre image de marque à un influenceur. Surtout quand on sait les catastrophes engendrées par les mauvaises collaborations. Décrédibilisation, perte de clients, chute de l’e-réputation, etc. Alors autant faire les choses sérieusement.

Voici un tour d’horizon des différents éléments à prendre en compte pour éviter le drame, dans le cadre d’une  campagne d’influence marketing.

Les critères de sélection

Inutile d’éplucher les réseaux sociaux un par un et d’écumer toutes les publications sur Facebook ou Instagram pour trouver l’influenceur de vos rêves. Avant de vous lancer à corps perdu dans des recherches infructueuses, commencez par le début : la taille de sa communauté.

Si c’est un influenceur star, sa communauté est importante mais son nombre de followers actifs l’est beaucoup moins. A l’inverse, un influenceur de longue traîne n’a qu’une petite communauté et une notoriété quasi nulle.

On élimine donc a priori, sauf contexte bien particulier, les stars et les influenceurs de longue traîne. Vous vous demandez ce qu’il reste ? Et bien les influenceurs de moyenne traîne. Ce sont de véritables experts dans leurs domaines d’influence. Leurs communautés sont de tailles tout à fait raisonnables mais surtout très engagées. Elles n’hésitent pas à liker et commenter, de manière active. Quand ces influenceurs se manifestent sur un de leurs réseaux sociaux, leurs communautés interagissent vite et bien.

Une fois chaque influenceur sélectionné, balayez l’ensemble des lieux où ils sont présents sur les réseaux sociaux. Regardez ensuite là où ils sont les plus actifs : publications, réponses aux commentaires de leurs abonnés etc. Intéressez-vous aussi à leurs lignes éditoriales. En effet, chacun organise sa communication à sa façon. Ne pensez pas que les influenceurs postent ce qui leur passe par la tête quand bon leur semble. Chaque photo ou post est étudié afin de coller au mieux à leur identité.

Les influenceurs de moyenne traîne par exemple ne s’éloignent pas de leur ligne éditoriale même pour un partenariat à la rémunération importante. En acceptant des collaborations diverses sans liens entres elles, ils prennent le risque d’aller à l’encontre de leurs valeurs et de perdre en crédibilité. Vous devez donc absolument respecter leurs valeurs pour développer une collaboration avec eux. Justement, parlons-en !

Tout est une question de valeurs

Les valeurs véhiculées par chaque influenceur doivent correspondre à votre marque. Si ce n’est pas le cas, les deux parties sont perdantes : l’influenceur et vous-même.

L’influenceur pour commencer. Sa communauté voit se multiplier des partenariats sans lien logique. Une influenceuse beauté engageant par exemple un partenariat avec une marque de cosmétiques d’une part et de bricolage d’autre part. En ayant des avis sur tout, sa sincérité se retrouve alors faussée et sa communauté pense que les partenariats sont acceptés uniquement pour la rémunération.

Ensuite, vous vous retrouvez, vous aussi, perdant. En multipliant les partenariats avec des influenceurs de toutes catégories, pas sûr que leurs abonnés vous suivent et achètent vos produits. N’oubliez pas : vous allez choisir des influenceurs qui vont devenir de véritables ambassadeurs pour votre marque, surtout pour les partenariats long terme. N’entachez donc pas la réputation de votre marque avec un mauvais choix d’influenceurs.

Pour être sûr de ne pas vous tromper, n’hésitez pas à parcourir le profil des abonnés de chaque influenceur. Regardez la moyenne d’âge, si ce sont en majorité des hommes ou des femmes, ce qu’ils font dans la vie, leurs centres d’intérêts, etc. Des solutions d’influence marketing peuvent vous aider, car elles recensent dans leurs bases de données de nombreux profils d’influenceurs. Certaines proposent en prime un accompagnement pour vous aider à choisir les bons profils et à maximiser le ROI de votre campagne d’influence.

Conclusion

C’est tout un art de trouver les bons influenceurs. Les influenceurs de moyenne traîne sont un levier à privilégier dans vos campagnes marketing. Etant des experts dans leurs domaines, vous pouvez leur faire confiance. Ensuite, c’est à vous de faire votre travail pour trouver les perles rares : ceux qui correspondent à votre image de marque et à vos produits.

Ce billet est un article invité réalisé par Guillaume Doki-Thonon, CEO de Reech.

Tu veux, toi-aussi, publier sur le TiPi’s blog ? Rejoins le mouvement !