Inutile de présenter WordPress. Le CMS le plus connu propulse des dizaines de millions de sites internet à travers le monde. Aucun pays n’échappe à la folie WordPress, et tout le monde s’y met, du jeune débutant à la société de développement de site web qui en fait son créneau privilégié. Alors certes, WordPress est une solution clé-en-main tout à fait satisfaisante, mais peut-on pour autant lancer un site web durable et robuste avec cette plateforme initialement conçue pour le blogging ? C’est ce que nous allons tenter de déterminer.

Premiers pas avec WordPress

WordPress possède une qualité indéniable : sa facilité d’installation et d’utilisation. La plupart des hébergeurs ont depuis plusieurs années pris le parti de proposer l’installation « one clic » de cette solution (parmi d’autres, comme Prestashop pour certains), et on peut dire qu’aucune compétence informatique particulière n’est requise pour installer son premier site sous WordPress. Une simplicité qui s’accompagne d’une richesse très importante lorsqu’on cherche de l’aide en ligne ou un tutoriel WordPress pour effectuer telle ou telle tâche spécifique. La communauté des utilisateurs de WordPress est en effet très importante, et on trouve de l’aide facilement sur à peu près n’importe quel sujet épineux.

Une fois l’installation de WordPress effectuée, il est en pratique possible de commencer à travailler la partie éditoriale de son site, c’est-à-dire produire ses premiers contenus. Cependant, pour disposer d’un site internet en phase avec son temps, il convient de prêter attention à plusieurs points importants. Une charte graphique notamment, sera nécessaire pour se démarquer de tous les « blogs », car les thèmes classiques de WordPress sont principalement liés à ce monde du blogging. Si vous souhaitez adopter une charte pour un site d’informations en ligne, ou pour un site d’entreprise, il faudra impérativement changer de thème, et l’adapter visuellement avec une bannière, un logo, ou tout autre élément visuel important.

Pour aller plus loin

Avant de prétendre disposer d’un site internet propulsé par WordPress, plusieurs plugins vont s’avérer indispensables. Leur nombre doit être le plus réduit possible, chaque plugin pouvant impacter les performances techniques du site (temps de chargement des pages), et permettre des failles de sécurité plus nombreuses. Idéalement, privilégier un plugin pour gérer la partie SEO du site, un autre plugin pour la gestion du cache (afin d’améliorer le temps de chargement des pages pour les utilisateurs et pour les moteurs de recherche), ainsi que tout plugin indispensable à votre site pour des raisons particulières (partage sur réseaux sociaux, plugin de sondage, formulaire de contact, gestion multilingue, etc.).

Une fois vos plugins installés et configurés, votre site WordPress peut être considéré comme prêt à passer en production !