Ces derniers temps, beaucoup sont ceux à s’être lancé dans le minage de crypto-monnaie pour le fort potentiel lucratif de cette activité. Paradoxalement, et vous le savez sans doute, plus il y a de personnes qui minent une même monnaie, plus il devient long et difficile d’effectuer le minage. Voici quelques astuces pour optimiser la rapidité de minage de votre installation.

Choisir le bon matériel…

Si vous faites partie de ceux qui tentent leur chance au minage de crypto-monnaie dans le but d’en générer des revenus, vous devez savoir à quel point il faut être patient pour arriver à ses fins. Bien sûr, meilleur sera le matériel avec lequel vous travailler, plus vite le processus pourra être réalisé. Pour accélérer ce processus, il faut bien entendu tout le matériel pour monter son rig de minage, dont des cartes graphiques performantes.

Et c’est là où beaucoup font fausse route. Une bonne carte graphique n’est pas forcément la dernière sortie sur le marché. Il vaut parfois mieux se procurer deux cartes graphiques moins récentes mais plus performantes qu’un modèle dernier cri qui vaudra le même prix à lui tout seul, comme le GTX1080 qui, lors de sa sortie, avait fait de nombreux déçus. En effet, ces modèles sont souvent sur-gonflés et consomment généralement trop en énergie.

Certes, si vous tapez dans les gammes GTX6xx ou 7xx, ou encore pour une AMD R7, vous serez un peu dépassé. Les R9 sont assez puissantes mais deviennent très gourmandes en électricité comparées aux nouveaux modèles. Finalement, les RX480 sont plutôt fiables. Pour illustrer notre remarque précédente, 2 RX480 valent à peu près la puissance d’une GTX1070 (tout à fait recommandable également), et ce pour le même prix.

… et l’installer correctement !

Maintenant que vous avez choisi ou renouvelé vos cartes graphiques, voici quelques notions pour améliorer leur performance de minage :

  • Sachez qu’il est compliqué de miner sous Windows 10. Le mieux est de repasser à une ancienne version (Windows XP ou Windows 7 par exemple).
  • Si vous utilisez des cartes graphiques AMD jusqu’à la gamme R9, n’utilisez pas la version 16.3 du pilote Catalyst : celle-ci fait chuter votre hashrate. Optez plutôt pour la version 15.11 qui semble être plus efficace (pour les cartes RX, vous pouvez utiliser la version 16.12.2). En cas de doute, consultez la version officielle du Radeon Software Crimson ReLive Edition Beta for Blockchain Compute.
  • Pensez à désactiver le SLI/Crossfire pour pouvoir bénéficier de la puissance de chaque carte graphique, c’est plus efficace.
  • Pour les super Sayan de l’informatique, vous pouvez démarrer votre logiciel en passant par un fichier .bat. Cela vous permettra de lire les indications du logiciel en cas d’erreur mais aussi d’ajouter des tâches à effectuer avant le lancement du programme, comme quelques lignes d’optimisation ou le lancement d’un minuteur. Attention, ce fichier .bat doit être dans le dossier du logiciel.

Pour finir, n’oubliez pas de vous armer de toute votre patience lors de l’installation du logiciel. Si c’est la première fois, vous allez avoir des difficultés, et c’est normal. Utilisez d’abord l’aide du programme, puis les FAQs et les forums de votre pool et sur le net, avant de vous tourner vers le concepteur.