Tout le monde dans le webmarketing connait Klout, le service qui mesure votre e-penis e-influence.

Je vais vous démontrer en quelques minutes comment ce service n’est, finalement, pas aussi pertinent qu’on le pense !

Klout, une e-arnaque ?

Le service gratuit Klout mesure votre e-influence, c’est-à-dire votre rayonnement sur le web.

Très utilisé pour des postes clés en webmarketing ou communication sur les médias sociaux, c’est une notation cotée sur la capitale.

En gros, il analyse votre comportement sur les médias sociaux tels que Facebook, Twitter, Google+, LinkedIn, YouTube, Foursquare ou encore Tumblr, WordPress et Flickr par exemple.

Au total pour l’instant, Klout détermine votre action sur une douzaine de réseaux.

Vous liez d’abord vos comptes sociaux à Klout puis il calcule votre influence selon différents critères comme la taille de votre réseau ou l’interaction suscitée par vos messages.

Klout va aussi déterminer vos secteurs d’expertise sous la forme de topics.

Bref, c’est sympathique tout ceci. Je vais maintenant vous apprendre comment booster votre score et passer la barre des 50 en quelques semaines.

AgenceTiPi, mon nom de scène

Petit test avant de commencer, regardez mon niveau et allez visiter mon profil KlouTiPi.

Vous verrez que je suis à 50+ et, quasi sans rien faire… Sans rire !

Oui, je suis pseudo community manager

Mais Klout, c’est important pour mesurer son e-influence, non ?

Et bien non ! Le but de ma démonstration est de faire prendre conscience aux chasseurs de tête et autres médiocres enquêteurs sociaux que Klout ne détermine que très faiblement l’impact d’une personne sur son réseau.

Prendre du recul sur un outil de mesure, c’est savoir identifier les influences véritables et les influenceurs, si tenté que quelqu’un puisse être un réel influenceur c’est-à-dire être tout en haut de la chaine d’information.

Avec mon ex petit Klout, j’ai pu travailler gentiment pour une agence de design et leur faire une publicité accrue pour le recrutement de leur community manager.

Pas besoin d’avoir un score de 80 pour savoir comment divulguer une information sur des canaux choisis et générer des retombées profitables pour tout le monde.

Booster son Klout

Bon, le principe est de donner des astuces pour tricher, booster, développer, augmenter son score Klout alors on est parti pour 3 astuces !

Je donne les pistes pour Twitter mais vous pouvez faire la même chose sur les autres réseaux, en les liant entre eux ou en adaptant mes astuces à votre médium de communication.

Atteeetion, c’est en crescendo du plus moche au plus humain !

Rappel

Le but de toute action pour augmenter son Klout est logiquement basée sur 3 stratégies :

  • développer son réseau ;
  • solliciter des interactions ;
  • favoriser le partage de son contenu.

Voilà, tout est dit, c’est parti pour 3 pistes de développement de votre e-influence !

Astuce #1 : partager un flux RSS pertinent

Le flux RSS permet de voir rapidement le contenu nouveau d’un site.

Checkez le flux RSS TiPi pour voir à quoi cela ressemble.

Mais on peut avoir beaucoup de données sous format RSS comme, par exemple, les résultats de recherche sur Twitter.

Étape 1 : identifier un flux RSS porteur

D’abord, vous identifiez un flux RSS pertinent pour votre cause, plus précisément pour vos topics.

Étape 2 : récupérer ce flux RSS et automatiser le partage

Ensuite, vous incluez ce flux RSS dans un outil qui vous permet de poster de manière automatique, comme TwitterFeed déjà présenté dans mon tutorial pour gagner le T-shirt VWDarkSide ou encore IfTTT.

En gros,vous récupérez un flux RSS généré par quelqu’un et vous vous l’appropriez. Moyen, je vous l’accorde.

Étape 2 bis : personnaliser le partage du flux

Si vous comprenez facilement les choses, vous pouvez personnaliser le partage du flux.

Plutôt que de dupliquer le contenu du flux, vous pouvez le modifier, en mettant par exemple RT @machin ou via @truc.

Là, regardez dans mon tutorial comment maîtriser Yahoo Pipes pour le faire facilement. Sinon, y’a toujours IfTTT !

Ce sera plus mieux pour vos lecteurs car vous montrez la source mais, surtout, vous donnez  l’illusion d’une écriture humaine régulière et assidue sur votre médium.

Bilan

Au final, vous avez un flux RSS que vous relayez sur votre compte Twitter.

Des gens peuvent réagir avec vos tweets ou encore vous retweeter,vous influencez votre réseau et ce contenu sollicite des échanges.

Vous pouvez aussi utiliser un mot clé pour envoyer une réponse automatisée.

Dans tous les cas, vous êtes pertinent sur l’information dévoilée et votrechamp de compétences et vous sollicitez vos abonnés.

C’est gagné pour Klout !

Astuce #2 : utiliser un replicant

Dans le jargon web, on désigne un robot par le diminutif bot.

Un bot permet d’automatiser certaines fonctionnalités, comme par exemple la publication de contenu.

Étape 1 : Utiliser rep.licants.org

Le service rep.licants a été le sujet de thèse d’un étudiant de Genève. Le but est d’utiliser un bot ou une intelligence artificielle sur un compte Facebook ou Twitter.

En définissant des mots clés keywords, des followers (personnes abonnées à votre compte) avec lesquels vous intéragissez souvent et un niveau d’activité sur votre médium, vous profilez votre bot.

Il va ensuite poster à votre place sur votre réseau en fonction de vos keywords comme ici et, au besoin, solliciter vos followers en les remerciant, les retweetant ou en les interpellant comme là.

Vous connectez donc votre médium au service rep.licants et vous définissez vos caractéristiques.

Étape 2 : Modérer le bot

Comme on est en France, il est délicat d’utiliser ce service.

Le replicant, même s’il est défini en français, parle souvent anglais ou dévoile un français digne des SAV téléphoniques les plus aguerris.

Il lui arrive même de dire de grosses conneries.

En soit, le service n’est fait que pour approcher d’une intelligence artificielle, il n’a pas pour dessin d’être un vrai service de substitution et ne souffre pas de mise à jour ou d’amélioration.

Bilan

rep.licants peut être utile pour poster souvent sur des thèmes précis et, ainsi, développer votre influence sur des sujets spécifiques.

Cependant, j’ai perdu beaucoup de temps à récupérer les c*nneries de mon bot qui discute en anglais avec des français basques.

Seul avantage à une modération, c’est que votre présence sur le médium va l’empêcher d’agir. Moins vous êtes actif et plus il compensera votre inactivité.

Astuce #3 : automatiser des envies humaines

Remercier un nouveau follower

Quand un nouveau compte vous suit sur Twitter, la bienséance veut que vous le remerciez.

D’ailleurs, quand vous suivez des gros comptes, vous recevez souvent un message privé avec un petit mot.

Ce message est automatique hein ! Ne crois pas que le gros compte s’amuse à vous écrire un message privé spécial juste pour tes beaux yeux !

Le principe ici est le même, chaque nouvel abonné à votre flux est gratifié d’un tweet, via IfTTT par exemple.

Interaction, possible réponse du nouvel abonné et c’est, dans tous les cas, un peu plus d’humanité même automatisée.

Seule l’attention compte.

Remercier pour un #FF

Le vendredi sur Twitter, c’est Follow Friday avec le hashtag (code) #FF.

Vous recommandez un ou plusieurs comptes Twitter à vos followers.

Quand quelqu’un vous recommande, il est normal de le remercier. Et bim, une nouvelle task dans IfTTT !

Souligner un retweet

Si vous postez des trucs intelligents, des gens sont susceptibles de vous retweeter, c’est-à-dire qu’ils font apparaître dans leur flux d’informations votre message.

Là encore, il est de bon ton de remercier la personne, c’est plus distingué :)

Bilan

La principale qualité à faire transparaitre sur votre réseau est votre proximité et votre côté humain.

L’automatisation, c’est mal selon beaucoup. Donc, si vous voues montrez disponible et proche, Dieu votre entourage vous remerciera :)

Fin de la démonstration

Avec cette stratégie de développement automatique de mon e-influence, je suis passé d’un petit 30 à 50. Cqfd.

Pour preuve que cette méthode fonctionne pleinement et de manière automatique, j’avais créé plusieurs.

Ces bots ne travaillaient que sur Twitter et ils ont un bon score mais aussi des topics phares quasi tous pertinents (hormis cookies et Broadway)…

Alors, trichez avec votre Klout pour obliger à un remaniement de l’algorithme et, surtout, attention au spam = trop de contenu similaire sur Twitter !